Dosage de l’HbA1c

Le dosage de l'HbA1c anciennement appelé dosage de l'hémoglobine glycosylée est devenu le critère de référence quand on parle du diabète car son taux à une meilleure corrélation au risque de complications micro et macro vasculaire que la glycémie à jeun.

Ce dosage se pratique sur un échantillon de sang veineux comme pour le dosage de la glycémie classique mais l'analyse est plus complexe donc plus coûteuse.

Les globules rouges contenus dans le sang contiennent une protéine qui porte le nom d'hémoglobine qui donne la coloration rouge au sang et sert à transporter l'oxygène des poumons vers les tissus.

Il existe différentes catégories d'hémoglobine (Hb)

Une de ces catégories porte le nom d'HbA1. Dans cette catégorie il existe plusieurs sous-groupes dont celui de l'HbA1c qui a la particularité de fixer la molécule de glucose.

La valeur de cette hémoglobine HbA1c est exprimée en pourcentage par rapport à l'hémoglobine totale. Sa valeur normale chez un individu sain se situe entre 3,5 % et moins de 6,5 %. On parle de diabète non équilibré pour une HBA1C ≥ 7%.

Malgré l'intérêt, la fiabilité, et la prédictibilité de ce dosage il faut savoir que c'est un paramètre biologique qui évolue lentement. En effet la durée de vie moyenne de l'hémoglobine est de 120 jours donc le dosage de l'HbA1c témoigne de la fixation du glucose au cours des trois derniers mois. Ce dosage est donc intéressant pour évaluer le retentissement d'un nouveau traitement durant ces 3 derniers mois. Dans certains cas les valeurs sont difficiles à interpréter, notamment pour toutes les pathologies qui concernent les globules rouges. Dans les cas où la durée de vie de ces globules est diminuée par exemple comme dans les saignements, anémie, transfusions etc... De plus s'agissant d'un examen plus compliqué à réaliser, la technique du laboratoire qui pratique le dosage est importante et mieux vaut toujours recourir au même laboratoire donc au même appareillage pour juger de l'évolution du dosage de l'HbA1c.


En résumé : le dosage de l’HbA1c est devenu le critère de référence du suivi du diabétique car c'est le paramètre biologique qui a la meilleure corrélation avec les complications vasculaires du diabète.

JJ. ALTMAN Site du Service de diabétologie du Hôpital Européen Georges Pompidou 2011