Diabète et sexualité

Selon le sexe du patient les troubles de la sexualité liés au diabète sont différents.

Chez l'homme :

Les complications micro et macro vasculaires sont le lot de tous les patients diabétiques mal contrôlés. On comprend aisément que chez l'homme, l'érection qui est un phénomène hautement vasculaire, puisse être handicapée par les conséquences vasculaires du diabète. Ceci est tellement vrai que les problèmes d'érection imposent de faire un dosage de la glycémie à la recherche d'un diabète non diagnostiqué ou mal contrôlé.

Chez la femme :

La lubrification vaginale est au même titre que l'érection, un phénomène d'origine vasculaire. Le diabète peut donc induire un défaut de lubrification qui rend le rapport sexuel douloureux. À ceci s'ajoute le risque d'infection vulvo-vaginal car la sensibilité aux microbes, virus, champignons (mycose) et parasites est augmentée chez le diabétique.

La sexualité est souvent un sujet tabou, pourtant le diabétique ne doit pas hésiter à en parler à son médecin car c'est un reflet ou un signe d'appel important du contrôle glycémique.


En résumé : Le diabète à une véritable incidence sur la sexualité masculine et féminine et il ne faut pas hésiter à en parler à son médecin.